Diversité - Attirance - Expression

Killermann, S. (2017). The social justice advocate’s handbook: A guide to gender (2nd edition). [Format Kindle] Austin, TX : Impetus Books.

Identité du genre

L’identité de genre désigne le genre auquel une personne s’identifie, sans égard à ce qui est coché sur son acte de naissance (sexe assigné à la naissance); c’est un sentiment profond et intime. Le genre est un continuum d’auto-identification généralement entendu comme ayant deux pôles, l’un masculin et l’autre féminin, mais toutes les nuances entre ces deux pôles ou à l’extérieur de ces deux pôles sont aussi possibles, personnelles et légitimes.

Expression du genre

L’expression de genre est l’apparence de ce que notre société qualifie de féminin ou de masculin (vêtements, coiffure, maquillage, langage corporel, etc.), sans égard au genre de la personne. Les deux pôles de cet axe correspondent aux représentations stéréotypées du féminin et du masculin telles que les véhiculent nos sociétés. Entre ces deux pôles, on retrouve toutes les possibilités de l’expression de genre. L’expression de genre n’est pas nécessairement la manifestation de l’identité de genre de la personne et peut varier chez une même personne.

Sexe biologique

(Caractéristiques corporelles sexuelles)

Cet axe concerne le continuum des caractéristiques biologiques qu’on associe au sexe masculin et au sexe féminin. En effet, que ce soit en termes d’organes génitaux internes ou externes, de taux d’hormones, de caractéristiques sexuelles secondaires, ou même en termes de chromosomes sexuels, la binarité des sexes ne rend pas compte de la diversité réelle, notamment en n’incluant pas les personnes intersexes.

Orientation sexuelle

L’orientation sexuelle concerne l’attirance sexuelle envers les hommes ou les femmes, ou envers les personnes qui sortent du cadre binaire des genres.

Orientation romantique

ou amoureuse

L’orientation romantique ou amoureuse concerne l’attirance amoureuse envers les hommes

ou les femmes, ou envers les personnes qui sortent du cadre binaire des genres.

Les discriminations 

L’hétérosexisme est la présomption que chaque personne est hétérosexuelle et que l’hétérosexualité est supérieure à toute  autre orientation sexuelle; l’hétérosexisme contribue à occulter les autres orientations sexuelles. 

 

L’hétéronormativité est la présomption que l’hétérosexualité soit la norme valide, et que les relations hétérosexuelles sont la référence pour la détermination de ce qui est normal (valide) ou non.

 

La transphobie regroupe toutes les attitudes négatives pouvant mener à la discrimination (harcèlement, rejet, violence, etc.)

à l’endroit des personnes trans ou des personnes non conformes aux stéréotypes de la masculinité ou de la féminité.

 

La cisnormativité est la présomption qu’être cisgenre est la norme valide et que le cadre de la binarité des sexes doit servir de référence pour la détermination de ce qui est normal (valide) ou non. La cisnormativité perpétue la notion selon laquelle le sexe assigné à la naissance détermine l’identité de genre d’une personne. Cette présomption est aussi répandue que le terme cissexualité est méconnu. La cisnormativité tend finalement à invisibiliser les personnes trans en niant la possibilité même de leur existence.

Le cissexisme est la présomption que toutes les personnes sont cisgenres; le cissexisme contribue à occulter les autres

identités de genre et à affirmer la seule binarité homme-femme comme étant valide. Entre autres, le cissexisme est ancré dans la croyance que la cissexualité est une identité de genre supérieure et perpétue la notion selon laquelle le sexe assigné à la naissance détermine l’identité de genre d’une personne. Le cissexisme en amène plusieurs à confondre orientation sexuelle et identité sexuelle. Le terme fait référence particulièrement à l’aliénation et à la discrimination envers les personnes trans.

L'homophobie regroupe toutes les attitudes négatives pouvant mener à la discrimination (harcèlement, rejet, violence, etc.) à l’endroit d’une personne ou d’un groupe de personnes en fonction de l’orientation sexuelle réelle ou perçue.

La lesbophobie est le dégoût, la haine, la crainte ou le rejet du lesbianisme ou des lesbiennes.

La biphobie est le dégoût, la haine, la crainte ou le rejet de la bisexualité ou des bisexuels.

Besoins des personnes de la diversité sexuelle et de genre

Les besoins en lien avec la discrimination peuvent être la diminution de l’homophobie, l’hétérosexisme, l’hétéronormativité, le cissexisme, la cisnormativité, une meilleure acceptation globale de la diversité, des modèles pour se référer, une augmentation de l’ouverture face aux diverses identités et/ou orientation sexuelle.

CCLGBTQ (2015). Lexique LGBT sur la diversité sexuelle et de genre en milieu de travail. Récupéré de http ://cclgbtq.ca/lexique-lgbt-sur-la-diversite-sexuelle-et-de-genre-en-milieu-de-travail/

Dubuc, D. et FNEEQ-CSN (2017) LGBTQI2SNBA+ : Les mots de la diversité liée au sexe, au genre et à l’orientation sexuelle. Récupéré de
http ://fneeq.qc.ca/wp-content/uploads/Glossaire-2017-08-14-corr.pdf

Greenfield, J. (2008). Coming out: The process of forming a positive identity. Fenway guide to lesbian, gay, bisexual and transgender health, 45-74.

Herek, G.M.& Garnets, L.D. (2007). Sexual Orientation and Mental Health. Annual Review of Clinical Psychology, 3, 353-375; Ryan & Futterman.

Killermann, S. (2017). The social justice advocate’s handbook: A guide to gender (2nd edition). [Format Kindle] Austin, TX : Impetus Books.

L’acceptation de soi 

L’acceptation de soi consiste à apprendre à s’aimer — à l’intérieur comme à l’extérieur. Il s’agit de lâcher prise à propos des choses que tu ne peux pas changer et d’apprécier ce qui te rend unique. Cependant, être à l’aise dans sa propre peau n’est pas toujours facile. Voici quelques façons de pratiquer l’acceptation de soi dans ton quotidien :

Reconnais ce qui te rend unique                 Lâche prise à propos des choses que tu ne peux pas changer

Identifie tes forces                                        Établis des objectifs

Célèbre tes accomplissements                    Prépare-toi à l’avance

Aie des pensées positives                           Sois gentil avec toi-même

Implique-toi                                                  Trouve des personnes qui pourront te soutenir

 


     Avantages de l’acceptation de soi en tant que personne de la diversité sexuelle

sur le bien-être affectif et sexuel

L’acceptation de soi amène les gens au coming out, processus de dévoilement de son orientation sexuelle, ce qui contribue positivement à la santé mentale et le bien-être des personnes de la diversité sexuelle. Entre autres, cela aide à briser l’isolement, à la recherche d’informations exactes sur la sexualité, à la diminution de pratiques sexuelles à risques, à la construction des relations amoureuses saines, ouverture à la communication, etc.

Delebarre, C. & Genon, C. (2013). L’impact de l’homophobie sur la santé des jeunes homosexuel·le·s. Cahiers de l’action, 40,(3), 27-36. https ://www.cairn.info/revue-cahiers-de-l-action-2013-3-page-27.html 

Greenfield, J. (2008). Coming out: The process of forming a positive identity. Fenway guide to lesbian, gay, bisexual and transgender health, 45-74.

Herek, G.M.& Garnets, L.D. (2007). Sexual Orientation and Mental Health. Annual Review of Clinical Psychology, 3, 353-375; Ryan & Futterman.

Jeunesse J’écoute (S.D.) 10 façons de pratiquer l’acceptation de soi. Dans Bien-être émotionnel. Récupéré de https ://kidshelpphone.ca/fr/article/10-facons-de-pratiquer-lacceptation-de-soi 

Legate, N., Ryan, R. M., & Weinstein, N. (2012). Is coming out always a “good thing”? Exploring the relations of autonomy support, outness, and wellness for lesbian, gay, and bisexual individuals. Social Psychological and Personality Science, 3(2), 145-152.

HEURES DE BUREAU

Lundi au vendredi

9h00 à 17h00

Rencontre sur rendez-vous 

seulement

URGENCES

INTERLIGNE
1 888 505-1010

ADRESSE POSTALE

TÉLÉPHONE

1195, rue Saint-Antoine

Bureau 305

Saint-Hyacinthe (Québec)

J2S 3K6

450 774-1349

1 800 774-1349

(sans frais)

COURRIEL

RENCONTRE DE GROUPE

SAINT-JEAN-SUR-RICHELIEU

160, rue Champlain

SUIVEZ-NOUS !

  • Facebook - White Circle
  • Twitter - Cercle blanc
  • Blanc Icône Instagram

© 2020  Jeunes Adultes Gai-e-s, Saint-Hyacinthe